Selon les résultats de l’ étude réalisée trimestriellement par la FEVAD, à partir des données recueillies auprès des sites marchands et par les principales plateformes sécurisées de paiement, les ventes sur internet ont progressé de 21% au troisième trimestre. Le montant total des ventes sur internet pourrait donc atteindre les 45 Milliards en 2012.
Les résultats de ce dernier trimestre sont marqués par une augmentation du nombre d’acheteurs sur internet 1,7 Millions de plus et de celle du nombre d’achats également. Le panier moyen continue à baisser, avec -4% cette fois-ci, il avoisine les 88 euros.

ventes sur internet au trimestre 3 2012
Le nombre de paiements par carte bancaire a quant à lui progressé de +27%, cela signifie certainement que les meurs sont en train de changer, et que les gens sont de plus en plus en confiance . Car à ma connaissance les protocoles n’ont pas vraiment changé depuis quelques années.

Le nombre de sites e-commerce actifs sur la toile a augmenté de 20% pour ce troisième trimestre, il devrait atteindre les 120 000 d’ici la fin de l’année, la concurrence se fera de plus en plus rude, mais la sélection naturelle fera bien les choses, je pense qu’il n’y aura plus assez de places pour les marchands n’ayant pas une bonne stratégie marketing.

Ce n’est plus un scoop, l’explosion des ventes sur internet à partir des terminaux mobiles, smartphones et tablettes, est confirmée, 18% de plus que le deuxième trimestre, +150% depuis un an, ces derniers chiffres ne tenant pas compte des ventes d’applications. Pour ceux qui n’ont pas encore adapté leurs boutiques en ligne à la vente sur les terminaux mobiles, il ne faut plus attendre, faites en la résolution de l’année 2013 !

Le total des ventes sur internet pour la période des fêtes devra avoisiner les 9 Milliards d’euros.

La FEVAD prévoit une augmentation de 18% par rapport au chiffre de 2011 (7,6 Milliard), cette estimation est justifiée par l’augmentation du nombre d’acheteurs en ligne et du nombre d’intentions d’achat. Les dépenses de fin d’année devraient atteindre les 9 Milliards d’euros. Plutôt une bonne nouvelle pour les e-commerçants qui souffraient déjà de la baisse de leur chiffre d’affaire; moi je dis :  les jeux ne sont pas encore faits, il est encore temps de se rattraper.

Voir le communiqué sur le site de la FEVAD